SOLEIL, MONTAGNE ET…SPORT À VALMOREL POUR LA REEBOK SPARTAN RACE

Les 3500 Spartans se sont élancés pour une course de plus de 8km et 25 obstacles au travers de la station de Valmorel. Dans une ambiance festive et sportive, les athlètes ont relevé avec brio le défi montagnard sublimé par les paysages de la 1ère station de la Tarentaise.

Une Reebok Spartan Race au Top !

Au-delà de l’effort physique, les Spartans ont apprécié la vue et l’énergie revigorante de la montagne ! En revanche, c’est une série d’épreuves herculéennes qui attendait les athlètes : traverser la rivière, ramper dans la neige sous les barbelés, porter des sacs de sable, des pierres, tirer des pneus à l’aide d’une corde… Un challenge qui motive l’ensemble des participants,dont les Elites !

Il s’agit de la première vague de sportifs de la matinée, ils foulent la neige avec motivation et grimpent vers les sommets de la station. Grégoire Rezzonico, le champion franco-suisse en titre de la discipline, est à son aise et s’impose en 1h 41mn 15s, à seulement quelques secondes de son prédécesseur, Michka Guillot en 1h 41mn 48s. Les deux champions sont suivis par Ivan Bourgeois (1h 47mn 38s) qui complète le podium.

La gente féminine s’illustre dans la Reebok Spartan Race puisque près de 700 femmes ont pris le départ avec comme mot d’ordre : se dépasser ! Certaines signent de réelles performances, c’est d’ailleurs le cas de Magalie Bais qui termine la course en première position en 2h 18mn et 20s devant Kelly Maillot (2h 25 45s) et Jezabel Kremer (2h 28mn 38s).

Olivier Castelli, Directeur Développement et Opérations Spartan Race, insiste sur la particularité de cette 1ère course de l’année, sublimé par la beauté des paysages offerts par la station de Valmorel : « Les Spartans ont autant apprécié la difficulté de la course que les paysages et l’organisation des équipes de Valmorel. À l’instar de l’année dernière, les athlètes venus de l’Europe entière ont retrouvé un terrain naturel propice à l’esprit Spartan Race ! »

Marc Lièvremont dans son élément !

Après avoir remporté 4 fois le Tournoi des 6 Stations, le plus grand tournoi de rugby sur neige, Marc Lièvremont revient à Valmorel pour relever le défi de la Valmorel Winter Sprint. Motivé par la coach au départ et les Spartans qui se préparent à la course, l’ancien international de l’équipe de France de rugby avoue « ne pas faire le fier et espère arriver vivant » ! À l’arrivée, l’état d’esprit est tout autre « j’ai pris du plaisir sur un parcours ludique si j’ose dire malgré quelques moments compliqués, il y a eu ce qu’il fallait de souffrance et de difficultés et pas mal de soulagement à l’arrivée » il conclue ironiquement « je me suis beaucoup inquiété et finalement…j’avais raison ! »

Après leur course, les participants affirment également leur joie d’avoir terminé cette 1ère Reebok Spartan Race de l’année : « il faut un peu de folie pour terminer une Reebok Spartan Race », l’esprit Spartan c’est avant tout « l’entraide, le plaisir et le dépassement de soi, on va continuer, on aime ça ! ». Anouk Garnier, l’une des top athlètes Reebok Spartan Race, ajoute d’ailleurs « le dénivelé est impressionnant, attaqué avec près de 4km d’ascension est épuisant, mais quel plaisir d’arriver en haut ! »

Un dimanche dédié aux équipes

Une première pour la Reebok Spartan Race, la course du dimanche met l’accent sur l’entraide et l’esprit d’équipe avec un podium consacré aux équipes. C’est avec un groupe composé de 4 athlètes minimum que les Spartans s’élancent le matin. C’est le temps du dernier participant à passer sur la ligne d’arrivée qui compte pour le classement du team !

Après un effort collectif et une stratégie de soutien qui s’avère payante, la team suisse « Amaya Spartan » conclut la course en tête en 1h 28mn 48s, suivi par les « Spartan Lions » en 1h 51mn 31s et les « Lions Will » en 2h 6mn 48s.

REAGISSEZ :

commentaires