De passage à Saint-Quentin

Théâtre conté, De Passage sera au Théâtre Jean Vilar les jeudi 19 janvier à 19 H 30 et vendredi 20 janvier 2017 à 10 H et 14 H 15

« De passage, c’est un voyage.

Guidé par un homme, un acteur, d’une quarantaine d’années. Il dit : Il n’y a que trois jours importants dans la vie d’un homme : Hier, aujourd’hui, et demain.

C’est dans notre géographie interne que cet homme nous invite à voyager. En accompagnant ce fils et cette mère, il nous donne à éprouver le temps. Celui de la brièveté de la vie, de la lutte et de l’abandon. Et celui bien sûr de la représentation. Le temps du théâtre, pour apprendre que rien ne dure. L’acteur et son art de la mémoire, pour nous dire que la vraie vie est dans l’oubli. Les mots sont là pour ça. Pour nous dire l’indicible. Ce temps, entre la vie et la mort de toutes choses. Ce qui entre les deux se tisse. Ce qui nous terrorise et nous grandit. Nous passons notre temps à passer. De l’hiver à l’hiver, la pièce se déroule sur une année. Les fleurs marqueront la spécificité de chaque saison, nous rappelant l’éphémère de la nature.

De passage, c’est aussi passer d’une mère à une autre. Enroulé dans un drap de questions. Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est faux ? C’est aussi ce que l’enfant passe à l’homme, ce que l’homme en accepte, et s’apprête à passer à son tour. Histoire de filiation. Cet homme, c’est lui, enfant, qu’il nous raconte. L’enfant, qui toujours accompagne l’acteur quand il joue. Comme tous les artistes, il ne parle que de lui. Et de nous. En fait, il est de passage pour ne parler que d’amour » – Stéphane Jaubertie

Co-production : Trétaux Errants, Centre Dramatique National Le Fracas, Centre Dramatique National Théâtre de Romette

Mise en scène : Johanny Bert

Avec Laetitia Le Mesle, Christophe Luiz, Ludovic Molière et Cécile Vitrant

Crédit photos : Jean-Louis Fernandez

Visuel affiche : Héloïse Faure et Jérémy Marin / Les Ephémères

Théâtre Jean Vilar – place de l’Hôtel de Ville – 02100 Saint-Quentin

REAGISSEZ :

commentaires