Avons-nous encore une âme ? de Xavier Lacroix aux Editions Salvator

Pour beaucoup, le mot âme a des résonances suspectes. Nombre de nos contemporains pensent ou préfèrent se passer de la notion d’âme qu’ils jugent désuète, mythique ou trop chargée de religieux.

Le religieux est porteur d’une signification qui lui est propre, mais la notion d’âme est plus profonde et va plus loin que les notions modernes. En vérité, le terme d’âme est irremplaçable. C’est avec la mort que la question de l’âme se pose de la façon la plus radicale. L’histoire des idées et de l’art en témoignent.

Comment ma vie peut-elle continuer ou être recréée par-delà la fin de la vie du corps, de ce corps-ci ? Immortalité ou résurrection ? Les deux notions sont-elles équivalentes ? Continuité, conformément au vœu spontané du psychisme humain, ou nouveauté, « ré-surrection », conformément à la Révélation chrétienne ?

La question de la mort et celle de l’âme ont partie liée. Toutes deux impliquent et la raison et la foi, le bon sens et la Révélation…

Né en 1947, Xavier Lacroix est professeur émérite de philosophie et de théologie morale à la Faculté de philosophie de l’Institut catholique de Lyon dont il a été le doyen. Il a publié de nombreux ouvrages dont Le corps retrouvé, Le corps de chair, Les mirages de l’amour.

REAGISSEZ :

commentaires